Assemblée Générale du 1er juin 2017

L’Assemblée Générale de Culture et Liberté Pas-de-Calais s’est déroulé à l’Office Culturel d’Arras le 1er juin 2017 et nous tenons tout particulièrement à saluer l’accueil qui nous a été réservé, et remercier l’ensemble des participant-e-s.

L’ensemble des rapports 2016 présentés ont permis de constater la richesse des activités menées par l’association et le dynamisme de celle-ci, en mettant en lumière  les valeurs de notre projet associatif.
Les rapports d’activité, financier et d’orientation sont disponibles ci dessous.

Rapport d’activités 2016
Rapport financier 2016
Rapport d’orientation 2017

Ce temps a permis également de présenter les perspectives d’avenir, rendues possibles grâce à l’engagement et la motivation des équipes salarié-e-s, volontaires et bénévoles, et à nos partenaires, pour un mode plus juste, fraternel et solidaire.

Rapport d’orientation et AG de Culture et Liberté.

Le rapport d’orientation est un élément important dans la vie d’une association d’éducation populaire.

Notre force, c’est de faire et réfléchir ensemble. Nous avons décidé de nous retrouver en 3 temps pour imaginer, écrire et préparer l’animation de ce rapport.

Notre AG a lieu le jeudi 1er juin 2017 à l’office culturel à partir de 9 heures, vous pourrez découvrir et partager ces orientations 2017.

Bilan 2016 : « Université Populaire des Parents »

Rappel des objectifs :

Les objectifs de cette action sont ceux d’une UPP. C’est pourquoi, nous vous présentons ceux qui ont été identifiés dans la charte des UPP, disponible sur le site de l’ACEPP : « Permettre aux parents d’exprimer leurs points de vue dans l’espace public ». Chaque Université Populaire de Parents s’engage à mettre en œuvre une démarche permettant aux parents de mener une recherche sur la parentalité avec une finalité citoyenne. La recherche est un support pour permettre aux parents de prendre leur place dans l’espace public et croiser les regards et savoirs, avec des institutions et élus.

Les Universités Populaires de Parents sont des groupes de parents, notamment des quartiers populaires, qui mènent une recherche sur la parentalité avec le soutien d’un universitaire.

Il s’agit ainsi de qualifier et de légitimer leurs savoirs, pour qu’ils puissent ensuite croiser leurs réflexions avec d’autres acteurs (écoles, travailleurs sociaux, autres parents, élus…), afin de rechercher ensemble comment améliorer la vie quotidienne des enfants et de leurs parents.

L’objectif est de faire émerger une réflexion collective de parents et de permettre l’expression de celle-ci dans l’espace public, mais aussi de modifier les regards des parents en situation d’exclusion sur les institutions, et des institutions sur eux.

Public touché :

 

Parents

Nombre concerné

Enfants

Nombre concerné

Nombre de pères

2

0 à 5 ans

1

Nombre de mères

8

6 à 11 ans

6

Nombre de familles

10

12 ans et plus

5

Modalités :

Les parents sont au cœur de l’action en s’appropriant la thématique de l’UPP, ils sont donc présents dès le début de l’action, qui démarre à partir de la constitution de leur groupe. Ils sont aussi au cœur des échanges avec les autres parents qui ont vécu l’expérience d’UPP. Ils choisissent, dans le réseau des UPP, celles avec lesquelles ils engageront une rencontre.

Les parents sont co constructeurs de l’ensemble de l’action, en collaboration avec les professionnels. Ce sont eux qui contactent notamment l’universitaire. pour une rencontre. La priorité, c’est la valorisation de leurs savoirs, l’universitaire n’est présent que dans l’accompagnement.

Les parents se réunissent et constituent un groupe de travail coopératif, où ils respectent les apports et la participation de chacun. Ils réfléchissent, construisent et animent pour ne former qu’une équipe avec les professionnels et les bénévoles qui sont impliqués dans la démarche.

Les parents établissent, en équipe avec les professionnels et avec l’aide des animatrices, une liste de critères, de qualités attendues par le groupe, qu’ils souhaitent retrouver chez l’universitaire.

Ils apportent leurs réflexions, leurs arguments, formulent des réponses, les rédigent à certains points du premier « jet » de thèse ainsi que des réponses pertinentes sur le bilan 2016 et la demande de subvention REAAP 2017.

Calendriers 2016 :

  • 45 séances d’ateliers hebdomadaires de 2 heures
  • 16 séances d’intervenants de 2 heures
  • 1 réunion de pilotage