Bilan 2016 : Pratique Langagière « Les Codes de notre histoire »

Réalisation de l’action :

Du 21 Septembre 2016 au 4 Janvier 2017 jour de la restitution.

Public touché :

Un groupe qui se compose de 14 personnes dont 8 toujours présentes et une cinquantaine de personnes présentes à la restitution.

Finalités de l’action :

  • Croiser les « codes », les pratiques et bains langagiers des jeunes d’aujourd’hui et d’hier
  • Favoriser l’échange et le partage culturel entre générations
  • Faire émerger des motivations, envies, espérances, révoltes par les mots, les expressions, les témoignages
  • Susciter une réflexion : les mots ont-ils un pouvoir sur la transformation de la société qui nous entoure ?

Au vu des informations fournies, nous pensons que l’ensemble des objectifs est atteint.

Evaluation Quantitative :

Nombre de participantsNombre d’habitants sensibilisésNombre de partenairesNombre de personnes présentes aux manifestations
8 à 14personnes– 8 du CADA– 6 personnes du camp Rom de Méricourt12 personnes du CADA4 partenaires :

  • APSA / CADA de Liévin
  • Centre Social Max Pol Fouchet de Méricourt
  • Les Ateliers de la Halle d’Arras
  • La municipalité de Méricourt
  • 8 à 15 personnes lors des ateliers
  • 10 personnes lors d’une sortie village droit des enfants
  • 12 personnes pour la sortie à Arras
  • Une cinquantaine de personnes lors de la restitution

Evaluation Qualitative :

Nombre de personnes présentes aux ateliersRichesse des échangesQualité du film
8 personnes
  • Solidarité entre les participants
  • Très bonne dynamique de groupe (diversité, intergénéralité)
  • Echanges spontanés
  • Bonne humeur toujours présente malgré les difficultés
  • Intervenant très à l’écoute des envies des participants
  • Les habitants sont très fiers de leur production
  • Les partenaires nous sollicitent pour d’autres actions

Au regard des objectifs implicites, valant indicateurs, liés aux finalités, ainsi qu’aux évaluations quantitatives et qualitatives nous pouvons attester de l’atteinte des objectifs poursuivie par l’action.

 

Bilan 2016 : Pratique Langagière « Les talents en liberté »

Réalisation de l’action :

De mi-Septembre à fin Décembre 2016.

Au 4 Pavillon Beethoven, rue Pierre Bonnard à Lens dans les locaux de notre association.

Public touché :

L’équipe des jeunes se compose de 12 adolescents de 11 ans à 15 ans.

6 mamans issues des ateliers et mères des jeunes se sont investis et étaient présentes à toutes les rencontres. 3 bénévoles de l’association sont venus donner « un coup de main » à Sébastien l’artiste plasticien et au groupe de jeunes pour peindre la salle en blanc, avant d’y produire la fresque.

Lors des temps forts de partage pendant les vacances de la Toussaint, environ 50 personnes sont passées à travers les ateliers proposés. Ces personnes sont des familles issues du quartier de la Grande Résidence.

Les objectifs de l’action :

Au regard et rappel des finalités de l’action, nous considérons que les objectifs de l’action sont réalisés dans leur intégralité le jour de la restitution : Le 20 Décembre 2016.

Rappel des finalités de l’action :

  • Valoriser les talents et la culture des jeunes des quartiers populaire de la ville de Lens.
  • Croiser des regards d’Artistes avec ceux des habitants dans la diversité culturelle.
  • Par la culture populaire, faire émerger des intelligences émotionnelles au service de la citoyenneté.
  • Mobiliser des talents des jeunes autour d’un temps fort, organisé par eux et pour eux…

Evaluation quantitative :

Nombre de participants :

  • 21 personnes pour l’action,
  • Environ 50 personnes pour les temps forts et partages,
  • Entre 20 et 25 personnes à la restitution dont les participants de l’action et un élu de la ville de Lens.

Evaluation Qualitative :

Assiduité et participation active du groupe :

L’ensemble des participants mobilisés pour cette action a participé activement aux ateliers et temps forts de cette action.

Sur les 21 personnes mobilisées : 15 sont venues très régulièrement et 2 ponctuellement (environ 1 atelier sur 2).

  • La richesse de cette action est indescriptible par les mots, tant elle a été chargée d’émotions culturelles, de bonheur et de joie, de transmission de savoir, d’échanges entre génération, de liens entre personnes qui ne se côtoient jamais.
  • Les jeunes se sont sentis valorisés, ils ont retrouvé de l’insouciance, de la joie et de l’estime, de l’enthousiasme pour la vie.
  • Les liens entre parents et adolescents se sont retrouvés renforcés par cette action dans une compréhension de l’autre.
  • La production finale : une fresque peinte sur la salle d’animation de l’association Culture et Liberté qui représente l’ensemble des dessins et production des enfants, ainsi que la reproduction de leurs silhouettes à partir de leur photo.
  • Cette production s’inscrit dans le décor de leur quartier et lieu de vie.